Une vindicative rentre chez elle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une vindicative rentre chez elle...

Message  pattricia le Dim 1 Juil - 16:40

La Force...

Elle avait attendu ce moment depuis le jour où Bryn l'avait informée qu'elle allait l'anoblir. L'incompétence d'un ancien héraut d'armes, l'obsession d'un homme à vouloir la détruire, avaient empêché la Comtesse du Périgord Angoumois d'anoblir son amie. Mais la méchanceté de certains permettait parfois des miracles et la vindicative avait fini par se voir enfin octroyer ce fameux domaine de La Force, un nom et un blason qui convenaient parfaitement à la rousse Sarladaise. Une guerre civile avait reculé le moment où les sabots de la jument dirigeraient Pattricia vers son nouveau domaine, mais en ce matin brumeux de la chaleur estivale, c'est tout un groupe qui se présente à la poterne.

A la tête de ce groupe, la rousse Dame de La Force, Pattricia La Canéda, une buse sur l'épaule couverte de cuir, un loup devançant la jument, un coche suivant, ainsi qu'une charrette remplie de tonneaux, le tout protégé par quelques hommes d'armes portant blason et étendard...
La herse était baissée et c'est le cocher qui saute à terre pour aller tirer la chaine activant ainsi la cloche au tintement clair dans le silence de l'aube.


- De la garde !
Levez la herse et faite place au seigneur de La Force !!!

- Tss... Seigneur de La Force... ils risquent de faire une drôle de tête quand il verront que je suis une femme
- Bahhh ils le savent déjà pis ça fait plus sérieux, plus imposant quoi
- Serait-ce à dire Souffre que je ne saurais en imposer à ma maisonnée ?
- Tout de suite vous prenez tout de travers...
- Ben... Y'a de quoi se poser des questions non !
- J'voulais juste qu'ils s'activent, c'est instinctif, ils craignent toujours plus un homme qu'une femme
- Je n'ai pas l'intention d'être crainte, mais d'être respectée enfin !
- Ouais... En attendant d'être surs, laissez-moi faire...


Évidemment le soupir "patochien" est de mise, c'est qu'elle n'a pas déjà envie de se disputer avec le chef de sa garde, son estafette Souffredoul, celui qui se fait passer pour son esclave maltraitée. Par le Très Haut, pas dès l'aube, peut-être vais-je devoir lui faire la leçon, la Chefffeuh c'est moi et personne d'autre ici, comme ailleurs naméo !
avatar
pattricia

Messages : 1
Date d'inscription : 01/07/2012
Localisation : La Force près de Bergerac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum